Mes voeux pour 2013

Dieu que j’ai mal commencé l’année 2012, une vraie saloperie. Dieu que j’avais perdu tout espoir dans la nature humaine. C’était insupportable, c’était l’aboutissement d’un processus long et pervers.

J’aurais voulu les tuer, mais au bout du compte je plains leurs proches et je leur pardonne car ce sont des malades qui s’ignorent.

Moi je suis sorti de là, difficilement certes, mais sorti. Et avec de l’espoir, car après ce lynchage et cette indifférence que j’ai cru généralisée, j’ai trouvé de véritables amis que je ne soupçonnais pas. J’ai mesuré aussi combien ceux qui m’entourent sont des soutiens forts sur lesquels je peux compter bien plus que je pensais.

J’ai rencontré depuis des personnes avec lesquelles j’ai passé des moments très riches, en totale opposition avec ce que je vivais depuis quelques années. Des valeurs simples, de partage et de respect, ça fait du bien. Un peu comme de passer de la piquette au Petrus. Un ami m’a dit, quand on est dedans on ne se rend pas compte de l’ampleur du problème, c’est quand on en sort qu’on voit la différence.

2013 s’annonce déjà beaucoup mieux avec des navigations en pagaille, un petit tour en Grèce, un petit tour à la Barbade et bien plus.

Une chose me choque tous les jours en ce sera l’objet de mon souhait pour tous en 2013. Lorsque je rentre dans une boulangerie, une pharmacie etc… j’ai l’habitude de dire bonjour comme cela à la cantonade, c’est pour moi une preuve de respect, une simple politesse. Je suis révolté du faible nombre de personnes qui répondent, et ce n’est pas une question d’âge.

Alors pour 2013, répondez simplement au bonjour que l’on vous adresse. Et puis tant que j’y suis arrêtez vous avant le carrefour au lieu de le bloquer, laisser passer les piétons sur les clous. C’est possible, cela ne coûte rien et la vie est bien mieux.

Ayez du respect pour les autres.

 

Share

Laisser un commentaire